Entretenir et réparer ses skis ou snowboards en carbone et matériaux composites

Dernière mise à jour : 21 janv.

Ce début de saison hivernale dans les Pyrénées, doté d’un enneigement précoce et d’une belle météo, m’amène aujourd’hui à vous parler de l’entretien courant de votre matériel de glisse en carbone ou composite et des différentes possibilités de réparation.


L’évolution des matériaux, des techniques utilisées et des sensations recherchées ont conduit à l’utilisation de carbone et de matériaux composites dans la conception de matériel de glisse.


Cependant, malgré des propriétés exceptionnelles, votre matériel peut être mis à mal lors d’une chute ou d’un choc. Une utilisation hors-piste ou un manque d’enneigement sur piste peuvent également faire quelques dégâts (rayures, trous).


Afin de préserver ses qualités techniques, sa durée de vie et de garantir votre sécurité, je vous conseille un entretien régulier de votre matériel de glisse.


Vous trouverez dans cet article une description des étapes de l’entretien courant à effectuer ainsi que des exemples de casses et de solutions apportées.



Planches en carbone et matériaux composites : quels sont les avantages ?


De nos jours, les matériaux composites entrent largement dans la composition de nos skis et snowboards.


Le noyau est souvent composé de bois ou de composite (mousse polyuréthane par exemple) et du carbone peut être ajouté par les fabricants pour améliorer les performances et la rigidité.


Les peaux sont constituées de résine époxy renforcée par l’ajout de fibre de verre.

Pour augmenter encore les performances et gagner en légèreté, les fibres de verre peuvent être combinées avec des fibres de carbone ou des fibres aramides (Kevlar®).


La semelle est, quant à elle, principalement composée de polyéthylène haute densité pour sa qualité de matériau hydrophobe, permettant d’améliorer la glisse en réduisant l’adhérence de la planche.


L’utilisation de matériaux composites dans la fabrication de planches permet une meilleure résistance aux torsions, flexions, tractions et compressions et bénéficie d’un bon rapport performance / prix.


Les principaux avantages sont :

  • Gain de poids non négligeable,

  • Confort grandement amélioré,

  • Meilleures performances techniques : résistance à de fortes sollicitations mécaniques, absorption des vibrations, maniabilité, solidité, flexibilité, tolérance, souplesse…


Comment entretenir ses skis et snowboards ?


Malgré toutes ces qualités techniques, votre matériel peut être soumis à rude épreuve et nécessite un entretien régulier et des soins appropriés.

C’est primordial pour la durée de vie de vos planches et pour le maintien de bonnes sensations de glisse lors de vos sorties.


L’entretien courant comprend le fartage et l’affûtage et, lorsque vos semelles sont abîmées, un rebouchage est nécessaire. En effet, vos semelles doivent être régulièrement entretenues pour conserver leurs performances d’origine.



Fartage de la semelle


Le fartage consiste à nourrir votre semelle dans le but de réduire l’adhérence de la planche sur la neige pour une glisse optimale. Il existe deux techniques de fartage : le fartage au fer et le fartage machine.


Le fartage au fer sera utilisé pour un meilleur rendu final. Il consiste à nourrir en profondeur la semelle en déposant des gouttelettes de fart et en les faisant fondre et pénétrer à l’aide du fer. Une fois sec, il suffit de racler l’excédent de fart à l’aide d’un racloir en plexiglass.

Il est également possible de brosser les semelles afin d’améliorer encore la qualité de glisse.


Affûtage des carres


L’affûtage consiste à aiguiser les carres en les limant. Différents angles sont appliqués en fonction des pratiques allant de 86 degrés pour la compétition à 90 degrés pour un affûtage grand public. Il existe deux techniques d’affûtage : l’affûtage manuel à la lime et l’affûtage machine à l’aide d’un combiné.


L’affûtage manuel sera préconisé pour optimiser la durée de vie de la planche (affûtage plus précis avec moins de retrait de matière). Il consiste à aiguiser les deux faces de la carre à l’aide d’une lime (lime plaquette diamant ou céramique de préférence) et d’une équerre pour se caler au degré voulu.


Il est important de toujours affûter les deux faces d’une carre pour une meilleure accroche et maniabilité. En effet, on voit souvent des affûtages effectués uniquement sur la face latérale de la carre en oubliant la face semelle. Or, pour maintenir le déversage d’origine de la carre, celui-ci est indispensable sans quoi votre planche présentera une résistance lors des pivotements et deviendra instable lors de grandes traces à plat, pouvant générer des fautes de carres.


Rebouchage de la semelle


Le rebouchage consiste à reprendre les chocs et rayures sur le polyéthylène des semelles.

Il existe plusieurs techniques de rebouchage : la reprise au fer à naltène pour des réparations ponctuelles, le surmoulage en machine pour une reprise complète de la semelle et la reprise à la bougie accessible à tous pour un petit dépannage.


Le rebouchage au fer permet de réparer des chocs ou rayures de taille modérée sans toucher l’intégrité d’origine de la semelle et des carres.


Le surmoulage permet de réparer la totalité de la semelle mais c’est une technique plus invasive qui pourrait endommager les carres lors du surfaçage des semelles.


Une dernière solution existe pour reprendre des petites rayures par vous-même : les bougies de réparation en polyéthylène. Elles existent en noir pour des semelles noires ou translucide pour des semelles colorées. Vous pouvez les trouver dans des magasins de sport et leur utilisation ne nécessite pas de matériel spécifique. Il suffit, à l’aide d’un briquet, de faire fondre la bougie en déposant quelques gouttes sur les défauts pour les combler puis, à l’aide d’un rabot ou d’une plaque en métal, de retirer l’excédent de matière et de lisser la semelle.

Il s’agit là d’une solution de dépannage et, comme après toute réparation, un fartage sera nécessaire.



Fréquence conseillée pour l’entretien courant de vos skis et snowboards


Pour une utilisation optimale :

  • Un fartage est conseillé toutes les 10 sorties environ,

  • Un affûtage régulier sera à prévoir en fonction de votre utilisation (d’une à plusieurs fois par saison),

  • Un rebouchage à chaque fin de saison (sauf si besoin particulier avant).


Les différentes casses possibles sur vos planches


Outre les rayures et petits chocs non structurels qui pourront être repris lors de l’entretien annuel, votre matériel pourrait subir des dommages plus importants pouvant altérer sa structure.


Dans ce cas, il est impératif de les faire réparer au plus vite par un professionnel.


Voici quelques exemples de dommages pouvant être rencontrés :

  • Délaminage (décollement entre les différentes peaux)

  • Choc avec perforation (prise d’humidité du noyau)

  • Choc sur les carres avec décollement

  • Décollement insert de fixation

  • Fissure

  • Etc.


Est-il possible de réparer du matériel de glisse en carbone ou composite ?


Pour les exemples cités précédemment, des réparations sont possibles !


Grâce à différentes techniques (stratification, collage, mise sous-vide, …), un grand nombre de dommages peuvent être réparés.


Pour un délaminage ou un décollement, il est possible de procéder à un recollage avec injection de résines époxy adaptées puis mise sous vide pour effectuer une pression mécanique homogène et ainsi assurer une parfaite cohésion entre les deux parties.


Pour des chocs ayant altéré l’intégrité des peaux, il faudra déconstruire la zone touchée en dégradant progressivement les peaux par ponçage puis reconstruire comme à l’origine avec les mêmes matières (fibre de verre, époxy,...). Sans oublier la mise sous vide, gage d’une cohésion et d’un rendu parfaits.


Pour ce type de réparations, un professionnel saura parfaitement identifier les défauts et adapter les techniques de réparation aux dommages rencontrés.


Une réparation bien exécutée permet de retrouver toutes les qualités mécaniques et structurelles d’origine pour une pratique en toute sécurité.


N’oubliez pas, une planche bien entretenue vous procurera les meilleures sensations lors de vos sessions !



Optimisez la performance et la durabilité de vos skis ou planches de snowboard


Comme avec tous les matériaux composites, il est très souvent possible de réparer, même si le défaut ou la casse paraît critique.


Et une réparation sera toujours bien moins onéreuse que le remplacement de votre matériel de glisse.


Au sein de mon atelier, je propose l’entretien de matériel de glisse (fartage, affûtage, rebouchage) ainsi que les réparations structurelles intégrant un savoir-faire indispensable dans les matériaux composites.


Alors, pour l’entretien ou la réparation de vos skis, snowboards, télémarks, splitboards, snowscoots, bâtons, chaussures de ski de randonnée carbone, je suis à votre disposition et vous pouvez me contacter via le formulaire dédié !


52 vues0 commentaire